Chiens d'Alsace

Le forum des cynophiles d'Alsace et du monde francophone

Pour tous renseignements ou questions : cliquez ici pour m'envoyer un mail

Staffordshire bull terrier

Partagez
avatar
Romain
Administrateur
Administrateur

Staffordshire bull terrier

Message par Romain le Mar 3 Déc - 12:58:39


Histoire de la race :



Avant le xixe siècle, les combats d'animaux étaient extrêmement populaires et très répandus, et les classes les plus aisées ne dédaignaient pas ces spectacles qui, dans leurs formes plus raffinées, pouvaient impliquer des ânes, des taureaux, des ours, des sangliers, des lions et des panthères. Les bovins en route pour l'abattoir étaient souvent opposés à des chiens, pour le plus grand plaisir du public, le mordant du chien pouvant parfois être utilisé pour immobiliser l'animal avant son exécution. Petit à petit, le nom de Bull-dog fut donné aux chiens affrontant les taureaux.


Staffie en concours

Au cours des xvie et xviie siècles pour le plaisir du roi d'Angleterre, on construisit un lieu officiel, « le Bankside Bear Garden » où étaient élevés les meilleurs combattants. Les premières sélections ne portaient pas sur le physique, mais sur l'allant, la vaillance, l'habileté et le mordant de ces chiens au combat.

Au Royaume-Uni, les combats d'animaux furent officiellement interdits en 1835, au moment où furent publiées les premières lois de protection animale, mais ces mesures contribuèrent au développement des combats de chiens, plus faciles à organiser et à cacher aux autorités que les combats impliquant des ours ou des taureaux. Ce nouveau "sport" devint alors à la fois un support de choix pour les parieurs et une manière de continuer à tester les qualités de telle ou telle lignée contre telle autre.

Le caractère des  #Bull-dogs auparavant utilisés contre les taureaux ne satisfaisait pas complètement le goût des spectateurs qui les trouvaient trop lents, trop lourds, pas assez endurants et globalement inadaptés à ce nouveau genre de combat.

Au même moment et dans les mêmes milieux, on trouvait des chiens de type Terrier (Old Black and Tan, Old White, Fox, etc.) qui pesaient de 4 à 10 kilos et faisaient également l'objet de spectacles populaires, organisés autour d'une fosse (pit). Petits, agiles, vifs et agressifs, ces Terriers y étaient mis en présence de rongeurs qu'ils devaient détruire au cours de « rat killing matches » donnant lieu à d’importants rassemblements de parieurs.

On ne sait quel éleveur (à moins que cela ne soit le fruit du hasard) eut l’idée de croiser Bull-dogs et Terriers, toujours est-il qu’il en sortit bientôt un type de chien alliant puissance, souplesse, mobilité, endurance et courage. Ces chiens, baptisés Half and Half ou Bull and Terrier ou English pitbull ou Sporting bull terrier constituent la racine commune du  #Staffordshire Bull Terrier, du  #Bull Terrier, de l'American  #Pit Bull Terrier et de l'American  #Staffordshire Terrier.

Capable de se battre furieusement, de poursuivre et de terrasser impitoyablement un renard ou un blaireau et de dormir le soir-même dans le lit des enfants, ce type de chien, à la fois chien de combat, chasseur de nuisibles et chien de compagnie, a fait le bonheur de la classe ouvrière anglo-saxonne pendant tout le xixe siècle et une bonne partie du xxe siècle.

Au départ, plusieurs types coexistèrent, tels que le Warlaston, court et léger et le Walshall, de stature haute aux lignes très « terrier ». Rapidement, à partir d'exemplaires courts et trapus de Bull and Terriers, certains amateurs, particulièrement dans la région du Staffordshire, entament une sélection. C’est en 1934 qu’un éleveur, Joe Dunn, proposa de rassembler les « Brindle Bull Terrier » (nom donné par les Londoniens) et les Staffordshire Bull Terriers (nom donné par les mineurs du Staffordshire) dans un même club et sous la même appellation.

Le club sera créé en 1935 et la race homologuée par le Kennel Club le 15 juin de la même année. La rédaction d’un standard ne put apporter d’homogénéité dans un cheptel trop hétérogène, si bien que lors de la première exposition organisée par le club, un éleveur de renom, Henry Melling, inscrivit trois de ses meilleurs sujets, tous de type différent. Parmi eux fut présenté « Jim The Dandy », un mâle bringé noir de 13 kg et de haute qualité. Plus tard, il devint le reproducteur le plus sollicité des années 1936 à 1938 (avec plus de 250 descendants). Il est le fils de « Fearless Joe » qui mourut des suites d’une chasse au blaireau, et le frère de « Vindictive Monty », vainqueur de maints concours, lui-même grand-père du fameux « The Great Bomber ».
Dès l’année de création du club seront inscrits 174 chiens au Stud Book. « Gentleman Jim » et « Lady Eve » sont les premiers Champions d’Angleterre en 1939.





Longévité : 12 ans
Origine : Grande-Bretagne
Chasse : 0/3
Compagnie : 1/3
Toilettage : 0/3
Travail : +++ garde
Inscriptions au LOF en 2007 : 1145 (43ème)

Aspect général

Le Staffordshire est un chien à poil lisse, bien proportionné, d’une grande force pour sa taille. Musclé, actif et agile.

Comportement / caractère

Traditionnellement d’un courage et d’une ténacité indomptables. Extrêmement intelligent et affectueux, en particulier avec les enfants. Hardi, intrépide et parfaitement digne de confiance.

Tête

Courte.
Crâne : Haut de toute part et large.
Stop : Marqué.

Région faciale :

Truffe : Noire.

Museau : Chanfrein court.

Mâchoires/dents : Mâchoires fortes. Dents bien développées, présentant un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est à dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.

Lèvres : Serrées et nettes.

Joues : Muscles jugaux très prononcés.

Yeux : Foncés de préférence, mais ils peuvent s’harmoniser dans une certaine mesure avec la couleur de la robe. Ils sont ronds, de dimensions moyennes et disposés de façon à regarder droit devant. Bord des paupières foncé.

Oreilles : En rose ou semi-dressées, ni grandes ni lourdes. Les oreilles complètement tombantes ou dressées sont à proscrire.

Cou : Musclé, plutôt court, pur dans ses lignes ; il s’élargit graduellement vers les épaules.

Corps

Ramassé.

Ligne du dessus : Horizontale.

Poitrine : Le devant est large ; la poitrine est bien descendue dans la région sternale ; les côtes sont bien cintrées.

Queue : De longueur moyenne, attachée bas. Elle va en s’amenuisant vers l’extrémité et elle est portée assez bas. Elle ne doit pas trop s’enrouler et on peut la comparer à un manche de pompe du temps jadis.

Membres

Avant-main : Les membres antérieurs sont droits avec une bonne ossature ; ils sont assez écartés ; ils n’accusent aucune faiblesse au niveau des métacarpes à partir desquels les pieds tournent légèrement en dehors.

Epaules : Bien obliques.

Coudes : Il n’y a aucune laxité.

Arrière-main : Les membres postérieurs sont parallèles lorsqu’ils sont vus de derrière. Bien musclés.
Jarrets : Bien descendus.

Grassets : Bien angulés.

Pieds : Pourvus de bons coussinets ; ils sont forts et de dimensions moyennes. Ongles noirs chez les sujets unicolores.

Allures - mouvement : Mouvement dégagé, puissant, souple et facile. Les membres se déplacent dans les plans parallèles, qu’ils soient vus de face ou de derrière.

Robe

Poil : Poil lisse, court et serré.

Couleur : Rouge, fauve, blanc, noir ou bleu ou l’une quelconque de ces robes panachées de blanc. N’importe quel ton de bringé, avec ou sans blanc. Le noir et feu ou le marron (foie) sont à proscrire.

Taille et poids

Hauteur au garrot :

Taille recherchée au garrot : 35,5 cm à 40,5 cm
La taille est en rapport avec le poids.

Poids :

Mâles : 12,7 à 17 kg
Femelles : 11 à 15,4 kg

Défauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

Note Importante : Les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

Maladies héréditaires touchant la race

- L2-HGA aciduria,
- Cataracte héréditaire,
- Distachiasis et PHPV,
- Problème de peau.

Bibliographie

- Le Staffie ou le staffordshire bull terrier de Pierre-Louis Petit, C2mag éditions
- Le staffordshire bull terrier de Corinne Chesne, Editions Artémis

Vous trouverez votre bonheurs en cliquant ici

Sites Internet sur la race

- Le Staffordshire bull terrier club de France
http://www.staffordshire-bull-terrier.fr

- Forum Passion-Staffords pour les passionnés du Staffordshire Bull Terrier
http://www.passion-staffords.com

- Le portail Francophone du Staffordshire Bull Terrier
http://www.planete-staffie.com

Cette fiche a été préparée grâce aux sites suivants (cliquez sur le nom pour accéder au site) :

- Photo : Wikimédia.org
- Historique et Maladies : Wikipédia.org
- Fiche : chien.ouest-atlantis.com
- Bibliothèque : Amazon.fr


_________________

    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 0:28:51